Les frasques de Meghan et Harry : tout bénéfice pour la Couronne ?

Par Marc Fourny
·1 min de lecture
L’image rebelle des Sussex pourrait finalement servir à terme la reine et l’image de la monarchie.
L’image rebelle des Sussex pourrait finalement servir à terme la reine et l’image de la monarchie.

Les Sussex seraient-ils si toxiques à la monarchie ? Oui, si l'on en croit l'avalanche de commentaires ou d'indignations que suscitent leurs initiatives et leurs confessions intimes, vues comme des trahisons, des bombes atomiques ou des coups de poignard, notamment du côté de la presse londonienne, qui a vite fait de les étiqueter comme les adolescents gâtés de la Couronne. Il est vrai que Harry et Meghan ont fait fort en claquant la porte au nez de la reine pour voler de leurs propres ailes sur le sol américain, tout en balançant allègrement sur les Royals et la cour britannique.

Mais s'agit-il d'un si gros scandale ? Après tout, la monarchie a connu pire, elle s'en est toujours sortie, notamment après l'abdication d'Édouard VIII dans les années 1930, puis les errements et les provocations de la princesse Margaret, s?ur de la reine, qui défraya en son temps la chronique, ou encore la grave crise conjugale du prince Charles, qui aboutit aux révélations fracassantes de Diana et à un divorce retentissant. Il y a toujours eu des trublions chez les Windsor, et pas toujours chez les pièces rapportées, des rebelles sur lesquels se sont focalisés les médias attentifs à alimenter un feuilleton sans fin. À côté de ces vieux scandales qui ont fait trembler la Couronne, ceux de Harry et Meghan paraissent finalement bien ternes ? pour l'instant du moins. Le dernier communiqué de la reine, plutôt bienveillant, montre d'ailleurs que le Palais ne considère pas l'affaire c [...] Lire la suite