Frappes en Syrie : un tournant?

France 2


Les bombardements américains ont une portée plus symbolique que militaire, explique le journaliste Franck Genauzeau en direct de Jérusalem. "Les frappes de la nuit dernière ne sont certainement pas un tournant militaire, mais il peut s’agir d’un tournant diplomatique. Pour que ce soit un tournant militaire, il aurait fallu des bombardements intensifs, massifs, visant des dizaines de cibles. Or ces frappes ont été limitées géographiquement, à une seule base aérienne, et limitées dans le temps également puisqu’elles n’ont duré que trois à quatre minutes".

"Risque d’escalade"

"C’est insuffisant pour affaiblir durablement les ressources militaires syriennes. Ces frappes étaient donc un message. Donald Trump a surpris tout le monde, Vladimir Poutine le premier, en allant sur son propre terrain, celui du rapport de force. C’est peut-être ça le tournant politique majeur. Quelle réponse désormais de la part de Damas et de Moscou, peut-être plus de retenue de la part du président syrien et plus de souplesse de la part de Vladimir Poutine, et c’est une victoire pour Trump. Mais il y a également un risque d’escalade militaire", conclut le journaliste.

Retrouvez cet article sur Francetv info

VIDEO. Syrie : de l'attaque chimique à la frappe américaine, une semaine sous tension
Syrie : pourquoi Bachar Al-Assad n'a pas à s'inquiéter (pour l'instant)
Frappes américaines en Syrie : "C'est le retour à la politique de 'gendarme du monde'"
VIDEO. En Italie, un pont suspendu met à l'épreuve votre peur du vide
Ce que l'on sait de l'attaque au camion bélier de Stockholm

En utilisant Yahoo vous acceptez les cookies de Yahoo/ses partenaires aux fins de personnalisation et autres usages