Frappes en Syrie : la Russie dénonce une agression

France 2

Après les frappes américaines en Syrie, la situation diplomatique est tendue entre les États-Unis et la Russie.

Vladimir Poutine parle d'ingérence. "Le vocabulaire employé en dit long sur l'état d'extrême nervosité qui règne ici à Moscou. Du côté du Kremlin, Vladimir Poutine a utilisé le terme d''agression'. Dès ce matin, son porte-parole a parlé de 'violation grave du droit international'", relate Tristan Waleckx.

Une escalade verbale et des représailles symboliques

Comment la Russie a-t-elle réagi ? "Cet après-midi, on a entendu sur une radio un représentant de l'armée qui accusait directement les États-Unis de faire le jeu des terroristes en s'en prenant aux forces loyales de Bachar Al-Assad. Donc il y a incontestablement une escalade verbale. Il y a des représailles qui ont été annoncées par la Russie. Mais pour l'instant ces représailles sont avant tout d'ordre symbolique", explique le journaliste.

Retrouvez cet article sur Francetv info

Attaque de Stockholm : le centre-ville bouclé
Frappes américaines en Syrie : François Hollande convoque un conseil de défense
Attentat à Stockholm : "C'est quelque chose que l'on redoutait depuis longtemps"
Ce que l'on sait de l'attaque au camion bélier de Stockholm
Coût du travail : les révélations d'une étude européenne

En utilisant Yahoo vous acceptez les cookies de Yahoo/ses partenaires aux fins de personnalisation et autres usages