Frappes en Syrie : le revirement de Donald Trump

France 2

À 19h10 le jeudi 6 avril, alors que le président américain dîne avec son homologue chinois, il ne laisse rien transparaître de ce qu'il se passe en coulisse. 1h30 plus tard,

l'État major lance l'offensive en présence du président Trump. Tout commence mardi, en visionnant les images de l'attaque, le président américain se dit bouleverser par ses enfants à l'agonie. "Cette attaque sur des enfants hier soir a eu un grand impact sur moi", a indiqué le président américain.

Premières frappes américaines en Syrie depuis 2011

Dans cette journée de mercredi, trois événements s’enchaînent. Donald Trump demande qu'on lui présente des options militaires, aux Nations Unies, le projet de résolution patine. Le lendemain Donald Trump, dans l'avion qui le conduit en Floride, menace directement Bachar al-Assad. Au même instant, il donne l'ordre militaire. C'est la première fois que les États-Unis frappent en Syrie depuis 2011.

Retrouvez cet article sur Francetv info

Frappe américaine en Syrie : pourquoi Donald Trump a décidé d'intervenir militairement
Attaque de Stockholm : le centre-ville bouclé
Frappes américaines en Syrie : François Hollande convoque un conseil de défense
Attentat à Stockholm : "C'est quelque chose que l'on redoutait depuis longtemps"
Ce que l'on sait de l'attaque au camion bélier de Stockholm

En utilisant Yahoo vous acceptez les cookies de Yahoo/ses partenaires aux fins de personnalisation et autres usages