Série d'attaques meurtrières en Ukraine, l'hôpital pour enfants de Kiev touché

La Russie a mené lundi une attaque massive contre les villes d'Ukraine, touchant notamment un hôpital pour enfants de Kiev, selon les autorités ukrainiennes. Au moins 37 personnes ont été tuées et près de 100 bâtiments ont été endommagés. Il s'agit de l'un des bilans les plus élevés depuis des mois, traduisant l'usure de la défense antiaérienne ukrainienne.

La Russie a mené lundi 8 juillet une attaque massive contre des villes d'Ukraine, faisant au moins 37 morts, dont certains dans des hôpitaux, à la veille d'un important sommet de l'Otan lors duquel le président américain Joe Biden a promis de "nouvelles mesures" pour renforcer la défense antiaérienne de l'Ukraine.

Ces nouvelles frappes ont suscité l'indignation de Kiev et de ses soutiens et font s'interroger sur l'état de la défense antiaérienne ukrainienne, à nouveau mise à rude épreuve après de précédents bombardements russes ayant notamment visé des centrales électriques et des aérodromes militaires.

De Varsovie où il effectue une visite, le président ukrainien a réclamé aux Occidentaux une "réponse plus forte" à la Russie. Il a aussi sollicité la convocation d'une réunion d'urgence du Conseil de sécurité de l'ONU. "Il faut abattre les missiles russes. Il faut détruire les avions de combat russes sur leurs bases. Il faut prendre des mesures fortes qui ne laisseront aucun déficit de sécurité", a martelé Volodymyr Zelensky à la veille d'un sommet de l'Otan.


Lire la suite sur FRANCE 24

Lire aussi:
Donbass : l'armée ukrainienne reconnaît la perte d'une partie de la ville de Tchassiv Yar
Ukraine : les soldats russes paient cher la stratégie de la "chair à canon" du Kremlin
Ukraine : Poutine ferme sur ses exigences avec Orban à Moscou, vives critiques de l'UE