Frappes américaines en Syrie : la Russie condamne, l’Europe soutient

France 3

Sans surprise,

le Kremlin, principal allié de la Syrie condamne sans réserve ce vendredi 7 avril les frappes américaines menées cette nuit à l’encontre de son allié syrien : "Cela me rappelle la situation de 2003, quand les États-Unis ont attaqué l’Irak, sans l’accord des Nations unies et en violation des lois internationales. Cette fois ils se basent sur des photos et des spéculations et de fausses preuves produites par des ONG dans le but de déstabiliser le gouvernement syrien", a déclaré Serguei Lavrov, le ministre russe des Affaires étrangères. La position de l’Iran est identique et estime que Trump fait le jeu des terroristes.

L’Europe unanime

En revanche, toutes les capitales occidentales, Londres, Rome ou encore Berlin, soulignent qu’il s’agit d’une réponse appropriée à l’usage d’armes chimiques par Damas. "L’attaque des États-Unis est compréhensible, eu égard aux crimes de guerre et à la souffrance de gens innocents et au blocage du conseil de sécurité des Nations unies", a affirmé Angela Merkel.

Retrouvez cet article sur Francetv info

Frappes américaines en Syrie : il pourrait s’agir d’une "manipulation médiatique" d’après Nicolas Dupont-Aignan
Le Décodage : les réactions des hommes politiques français aux frappes américaines
Les Etats-Unis se disent prêts à frapper de nouveau la Syrie "si nécessaire"
Syrie : pourquoi Bachar Al-Assad n'a pas à s'inquiéter (pour l'instant)
Syrie : l’Amérique bouscule la situation

En utilisant Yahoo vous acceptez les cookies de Yahoo/ses partenaires aux fins de personnalisation et autres usages