Frappe aérienne au Tigré en Ethiopie : l'armée affirme avoir visé des combattants rebelles

L'armée éthiopienne a reconnu avoir mené mardi une frappe aérienne sur le village de Togoga, dans la région du Tigré, mais a assuré n'avoir visé que des combattants loyaux aux anciennes autorités régionales, jugeant "inacceptable" d'affirmer que des civils étaient ciblés.

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles