Frappé par le Covid-19 et une crise économique, le Sri Lanka déclare l'état d'urgence

·2 min de lecture

Frappé par la pandémie de Covid-19 et une crise économique sans précèdent, le Sri Lanka déclare l'état d'urgence alimentaire. En raison d’un manque de devises, les banques privées ne sont plus en mesure de financer les importations de produits.

Les biens de consommation courantes deviennent rare au Sri Lanka. Par conséquent, leurs prix augmentent fortement. Une situation qui pousse le gouvernement à prendre des mesures pour empêcher la thésaurisation d’aliments essentiels comme le riz et le sucre. Ainsi des sanctions vont être prises contre ceux qui stockent des denrées alimentaires.

Plus de 200 victimes du Covid-19 par jour

Ces pénuries interviennent à un moment où le Covid-19 frappe de plein fouet le pays. L’épidémie fait actuellement plus de 200 victimes par jour et depuis le début de la pandémie, le pays a dénombré officiellement 436 081 contaminations et 8 991 décès.

Le Sri Lanka souffre également de la chute du tourisme, un secteur traditionnellement très important pour son économie. L'impact du Covid-19 sur la chute du tourisme a entraîné une contraction de 3,6% de l'économie l'an dernier.

Conséquence : le pays est privé de devises étrangères nécessaires pour les importations des biens de consommations. Ses réserves de changes ont chuté de presque 65% depuis novembre 2019. Afin de consacrer les devises à l’achat de médicaments et de vaccins, le gouvernement a interdit l’importation de plusieurs produits non essentiels comme les véhicules ou encore le curcuma, une épice très utilisée dans la cuisine locale.

Consommer le carburant avec parcimonie

Le ministre de l'Énergie, Udaya Gammanpila, a appelé les automobilistes à consommer le carburant avec parcimonie afin que le pays puisse consacrer ses devises à l'achat essentiel de médicaments et de vaccins. Un collaborateur du président a même prévenu que le rationnement du carburant pourrait être introduit d'ici la fin de l'année si la consommation n'était pas réduite.

À lire aussi : Submergé par le Covid-19: le Sri Lanka se confine dix jours

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles