Frantz (Arte) : pourquoi il faut voir ce beau mélodrame de François Ozon

·1 min de lecture

Le cinéma de François Ozon est encore à l'honneur, ce soir sur Arte, avec la diffusion, à 20h55, du mélodrame en noir et blanc (enfin, pas toujours…), Frantz, porté par les prestations très sensibles et justes de l'Allemande Paula Beer et de Pierre Niney. François Ozon adapte ici une pièce de Maurice Rostand, "L’homme que j’ai tué", déjà portée à l'écran en 1932 par Ernst Lubitsch. Mais il l'adapte très librement, et propose même dans la seconde moitié du film un récit inventé. Le cinéaste du bouleversant Grâce à Dieu explore ici les thèmes du pardon, de la culpabilité et du mensonge, à travers une histoire d'amour ambigüe entre une Allemande et un soldat français rescapé de la Première Guerre mondiale…

En 1919, dans une bourgade allemande, la jeune Anna se rend tous les jours sur la tombe de son fiancé Frantz, mort dans les tranchées. Elle vit désormais chez les parents du défunts. Un jour, elle aperçoit un inconnu éploré devant la stèle. Ce jeune homme, un Français nommé Adrien, affirme avoir été l'ami de Frantz. Que vient-il faire ici, dans un pays qui lui est hostile ? Adrien a quelque chose à avouer à la famille de Frantz, mais il n'ose pas. Progressivement, il gagne leur confiance et celle d'Anna. Une relation très forte les lie peu à peu… Anna est troublée, elle interprète le comportement d'Adrien à son égard comme de l'amour qu'il s'interdirait d'exprimer. Mais elle n'en est pas certaine. Comment le pourrait-elle ? Adrien est si mystérieux…

Le spectateur, lui, est très (...)

Lire la suite sur le site de Télé-Loisirs

Adolescentes (Canal+) : pourquoi le documentaire de Sébastien Lifshitz est le plus beau film de 2020
César 2021 : fumigènes sur le tapis rouge, Adèle Haenel qui quitte la salle, Florence Foresti "écoeurée", retour sur la soirée cauchemar de 2020
La Fille au bracelet (Canal Plus) : le film est-il inspiré d'une histoire vraie ?
César 2021 : le souvenir cocasse d'Antoine de Caunes sur la montée sur scène… d'un immense phoque !
Lady Gaga méconnaissable sur la première photo du biopic Gucci de Ridley Scott : les internautes s'en donnent à coeur joie !