Franky Zapata présente le « JetRacer », un nouvel engin volant pouvant atteindre 250 km/h

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

INNOVATION - Cet aéronef à décollage et atterrissage vertical (VTOL) est notamment destiné aux forces de secours, à l’armée et aux loisirs extrêmes

Une quarantaine de kilomètres d’autonomie, 250 km/h : voici les caractéristiques du nouvel engin volant présenté ce jeudi par l’inventeur Franky Zapata. Cet aéronef à décollage et atterrissage vertical (VTOL), variante du « Flyboard », permettrait d’emporter dans les airs un pilote assis.

Dans une vidéo, Franky Zapata vole au-dessus de l’étang de Berre (Bouches-du-Rhône), harnaché dans un châssis léger entouré de dix petits réacteurs, et réalise quelques acrobaties.

Destiné à l’armé, aux secours et aux loisirs extrêmes

Cet appareil appelé « JetRacer », alimenté en kérosène, met l’accent sur son « agilité » et il est « facile à prendre en main », a souligné l’inventeur. Pouvant être « piloté à distance », il est destiné aux forces de secours, à l’armée ou pour des loisirs extrêmes, mais pas pour les déplacements du quotidien.

L’ancien champion du monde de Jet-ski s’était illustré le 4 août 2019 en survolant la Manche sur son « Flyboard », une planche volante que cet autodidacte de 43 ans a lui-même inventée. Il avait alors annoncé la présentation d’une « voiture volante » pour la fin 2019. Au printemps 2022, une première démonstration sur l’aérodrome de Salon-de-Provence avait été annulée à la dernière minute, faute d’autorisation de la(...) Lire la suite sur 20minutes

À lire aussi :
Paris : Des taxis volants testés en conditions réelles à la fin de l'hiver
Japon : Une voiture volante certifiée et qui pourrait circuler dès 2025
Nice : Mi-drones, mi-hélicoptères, de nouveaux engins voleront au-dessus de la tête des Niçois d’ici à 2024

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles