Francophonie : Emmanuel Macron est-il responsable du déclin de la langue française ?

Le président Emmanuel Macron a raison de s'inquiéter de la baisse de l'usage du français dans le monde. Invité dans Europe Soir Week-end samedi, alors que le chef de l'État participe au Sommet de la Francophonie en Tunisie , le romancier et académicien Jean-Marie Rouart apporte son regard sur le déclin de la langue de Molière, aujourd'hui cinquième langue la plus parlée dans le monde.

 

>> Retrouvez Europe Soir Week-end en replay et en podcast ici

 

Pour lui, "ce qu'il y a d'ennuyeux avec Emmanuel Macron, c'est qu'il est quand même, lui-même le responsable" de cette baisse de la pratique du français, tonne-t-il au micro de Pierre de Vilno.

"Choose France", "start-up nation"... Des expressions qui ne passent pas

Alors que le président a présenté samedi un "projet de reconquête" de la langue , l'académicien, auteur notamment de Mes Révoltes (éditions Gallimard), rappelle que le chef de l'État avait utilisé l'expression "Choose France" pour un sommet d'entreprises à Versailles , et qu'il a employé l'expression de "start-up nation". Jean-Marie Rouart évoque en outre un rapport de l'Académie française sur la communication institutionnelle. "Dans tous les ministères, les administrations et les institutions, c'est le franglais" qui est utilisé, dénonce-t-il.

Selon l'académicien, ce mix entre français et anglais "est en train de tout contaminer et de détruire la langue française qui dans un temps, je vous l'annonce, sera une langue morte", assure-t-il sur Europe 1.

"Nous sommes l...


Lire la suite sur Europe1