François Hollande briguerait une autre présidence

Reuters

Selon Le Parisien, l’actuel chef de l’Etat qui s’est mis en retrait de la course à la présidentielle aurait un autre projet : celui de prendre la tête du Conseil européen.

Sur le papier, le timing est parfait : alors que François Hollande devrait quitter l’Elysée à la mi-mai, le mandat de l’actuel président du Conseil européen s’achève deux semaines plus tard. Selon Le Parisien publié ce jeudi, qui cite “plusieurs sources”, l’actuel chef de l’Etat songe très sérieusement à se porter candidat pour cette fonction.

Selon l’un de ses “amis dans la confidence” cité par Le Parisien,  “il se projetait déjà dans le rôle” lorsqu’il a répondu aux critiques de Donald Trump sur l’UE lundi dernier : “L’Europe n’a pas besoin de conseils extérieurs pour lui dire ce qu’elle a à faire !”.


Mais le quotidien relève aussi que la tâche ne sera pas aisée pour l’actuel chef de l’Etat, alors que le président du Conseil européen est nommé à la majorité des 28 dirigeants de l’Union européenne aujourd’hui très à droite…

Autre difficulté à prévoir : sa candidature devra être portée par le président français fraichement élu et si François Fillon ou Marine Le Pen accède à l’Elysée, il y a très peu de chances qu’il soit soutenu.

En attendant, François Hollande a un autre projet, évoqué par Le Parisien : celui de transformer son label présidentiel, “la France s’engage” en fondation d’utilité publique consacrée à l’innovation sociale.

A LIRE AUSSI :

>>> Renoncement de Hollande: les confidences d’un conseiller >>>

>>> François Hollande, soutien d’Emmanuel Macron ? >>>