Franck Riester sur le budget : «Le 49.3 est dans la Constitution pour permettre de clore le débat»

Franck Riester a défendu au micro d'Europe 1 la politique budgétaire du gouvernement. Le ministre délégué auprès de la Première ministre, chargé des Relations avec le Parlement, s'est exprimé au sujet des nombreuses motions de censure dont fait l'objectif la majorité après le recours au 49.3 à quatre reprises... en l'espace de quinze jours.

Le gouvernement a présenté ce mercredi en Conseil des ministres son deuxième projet de budget rectificatif 2022. Il comprend des mesures de 2,4 milliards d'euros pour le pouvoir d'achat, dans le prolongement des mesures votées cet été pour une "rallonge anti-inflation", en intégrant notamment de nouvelles aides face à la hausse des prix de l'énergie.

Elisabeth Borne va-t-elle une nouvelle fois actionner l’article 49.3 de la Constitution ? "Comme à chaque texte, nous ne le souhaitons pas mais nous assumerons nos responsabilités pour que le texte soit voté", a estimé Franck Riester. "Je rappelle que le 49.3 est dans la Constitution pour permettre, non pas pour empêcher un débat, mais de le clore et d'adopter les textes importants, notamment les textes financiers."

>> Retrouvez l'entretien de 8h13 en replay et en podcast ici

Le ministre ajoute : "Il y a évidemment un risque de motion de censure."

>> Plus d'informations à suivre...


Retrouvez cet article sur Europe1