Franck affronte Kevin dans les Masters 2020 de N'oubliez pas les paroles : "J'ai senti de la compassion dans les yeux de certains Maestros"

·1 min de lecture

Place aux huitièmes de finale ! Après la victoire de Mickaël, et l'élimination surprise d'Elodie lors du dernier match comptant pour les seizièmes de finale, les Masters 2020 de N'oubliez pas les paroles passent à la vitesse supérieure ce mardi 10 novembre 2020. Kevin, l'actuel n°2 au classement des Maestros, et qui avait été le premier qualifié de cette édition, affrontera Franck, 13e plus grand gagnant de l'émission. Le professeur des écoles, qui s'était illustré en 2018 sur le plateau de Nagui et qui avait remporté son premier match contre Aline évoque cette future rencontre et cette nouvelle vie qu'il a pu entamer grâce à l'émission.

Alors qu'il vivait en Moselle lors de son parcours initial, Franck a pu réaliser l'une de ses envies, à savoir, s'installer dans le sud de la France. "Ça fait un peu plus d'un an qu'on a déménagé, s'enthousiasme-t-il. L'année de l'émission, j'ai bénéficié d'un alignement des étoiles, et j'ai pu obtenir ma mutation professionnelle. Comme dans le programme, j'avais évoqué mon intention de déménager, des gens m'ont entendu et ont acheté notre maison. On a pu la vendre rapidement. Et j'ai pu m'installer à Saint-Laurent-du-Var. Tout ça a été rendu possible grâce à l'émission. Ça a accéléré les choses. Ça a été un vrai déclencheur !", confirme-t-il.

De retour dans les Masters de N'oubliez pas les paroles, pour la troisième fois, il a dû affronter Aline lors des seizièmes de finale. "J'étais vraiment soulagé de passer mon premier tour, en remportant le (...)

Lire la suite sur le site de Télé-Loisirs

"C'est la meilleure prestation que j'ai vue dans Incroyable Talent" : Luan, chanteuse malvoyante, bouleverse Sugar Sammy (VIDEO)
Problèmes de son à la télévision : comment s'équiper pour les contourner
Affaire conclue : qui est Clément Anger, le nouvel acheteur de l'émission de Sophie Davant ? (VIDEO)
Darius Rochebin porte plainte contre Le Temps, le journal suisse qui l'accuse de "gestes déplacés"
Salto : le top 5 des programmes pour les enfants de 3 à 5 ans