Francis Lalanne : après une grosse embrouille à bord d'un train, une plainte déposée contre lui

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
·1 min de lecture
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Le temps où il faisait parler de lui pour ses chansons semble toujours plus loin. Habitué aux polémiques depuis sa transformation en porte-parole des anti-vax, Francis Lalanne aurait encore dérapé : Closer révèle que le chanteur aurait eu une altercation avec une contrôleuse SNCF dans un train Nice-Paris, dimanche 5 septembre. La raison : son refus de porter un masque.

Après un premier avertissement, Francis Lalanne a refusé d'obéir, assurant avoir une dispense de son médecin. Il a finalement accepté de le porter au bout de 30 minutes de discussions. Mais une fois les contrôleurs partis, celui qui a déjà eu une violente altercation avec l'équipe de Quotidien l'aurait à nouveau enlevé, comme l'amie qui l'accompagnait, obligeant les contrôleurs à intervenir de nouveau. "Vous allez arrêter de nous faire chier, s'emporte alors Francis Lalanne. Arrêtez d'embêter les gens avec le masque", hurle-t-il selon Closer, "agitant les bras près du visage de l'agent SNCF". Ce qui fait peur à la contrôleuse qui, se sentant menacée, sort du wagon. Elle a ensuite porté plainte à son arrivée à Paris.

Ces derniers mois, Francis Lalanne a multiplié les prises de position virulentes contre les décisions du gouvernement face à la crise sanitaire. En juillet, il a même vu Twitter suspendre son compte à cause de ses propos. "Ils ne confirmeront jamais que les décès sont à cause des vaccins, sinon ils admettraient qu’ils organisent un crime contre l’Humanité ! Donc les gens vont officiellement mourir de (...)

Lire la suite sur le site de GALA

Anne Sila (The Voice All Stars) : pourquoi elle a « énormément » hésité à participer
VIDEO - Natasha St-Pier émue aux larmes par une déclaration de ses parents
Baptême de Lilibet Diana : la fille de Meghan et Harry privée d’une tradition royale ?
Marine Le Pen, un vote de « femme de ménage » : l’étrange sortie de son entourage
Rachida Dati balance les uppercuts : "On est passé de la présidence normale à la présidence cheap"

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles