Francis Ford Coppola reçoit à Lyon le prix Lumière pour l'ensemble de son oeuvre riche et foisonnante

Jean-François Lixon

Francis Ford Coppola, à la suite de Clint Eastwood, Quentin Tarantino, Martin Scorsese ou Jane Fonda, est venu des Etats-Unis revevoir dans la capitale des Gaules le prix Lumière. Pour la onzième fois, une personnalité mondiale s'est vue récompensée pour l'ensemble de sa carrière là-même où le 7e art est né. A 80 ans, très amaigri, le maître a évoqué son inspiration, expliquant que nombre de ses films reposent sur un mot vers lequel il revient tout au long de la réalisation.

Pour "Conversation secrète", c'était l'intimité. Pour "Le Parrain", c'était la succession. Et pour "Apocalypse Now", c'était la morale. Toutes les décisions que je prends ensuite pour mon film sont conditionnées par ces mots dont tout le reste va découler.

Francis Ford Coppola

C'est désormais une tradition à Lyon chaque mois d'octobre, la personnalité choisie pour recevoir le prix Lumière réalise un court métrage. Et pas n'importe lequel. Chacun dirige à son tour le remake du premier film de l'histoire du cinéma, La sortie des usines Lumière. En lieu et place des ouvrières de 1895, des personnalités invitées par le festival quittent le hangar pour s'égayer rue du Premier-Film. L'occasion d'un hommage bon enfant au cinéma, cette discipline qui tient à la fois de l'art et (...)

Lire la suite sur Franceinfo

A lire aussi