De Francfort à Munich, le salon automobile qui lave plus vert

·1 min de lecture
L'image officielle de l'IAA Munich est à elle seule une illustration du fossé qui existe entre un rêve supposé de mobilité et la réalité
L'image officielle de l'IAA Munich est à elle seule une illustration du fossé qui existe entre un rêve supposé de mobilité et la réalité

Au pays de BMW, les multicylindres ne sont plus rois. À l?insolent déploiement de forces avec les pavillons dédiés à chaque marque ou groupe allemand de Francfort succède à Munich un salon recomposé où l?automobile tente d?exister en concédant à d?autres mobilités une place de choix. La pénurie de puces, la coûteuse électrification à marche forcée décidée par les politiques... À peine remise des effets de la crise sanitaire, la filière automobile réunie au salon allemand de la mobilité IAA affronte de nouveaux défis.

Pour les constructeurs privés de grands rendez-vous internationaux par la pandémie, le salon professionnel qui s?est ouvert lundi à Munich a des allures de rentrée et de retrouvailles avec le public, accueilli à partir de mardi. Ce salon se présente comme une vitrine du grand défi de l?électrification pour la branche, alors que la Commission européenne pousse à la fin des moteurs thermiques d?ici à 2035.

De nombreux constructeurs contraints et forcés, voire pour tourner la page d?un calamiteux dieselgate, se sont engagés radicalement dans un virage électrique coûteux. Dans la ville de BMW où glissent majestueusement les grosses cylindrées, l?IAA a tourné sa veste. Le salon fait la part belle aux modèles à batteries électriques au point que Volkswagen, deuxième constructeur mondial et plus grand groupe représenté au salon ? en l?absence de Toyota ?, n?expose aucune voiture thermique.

Renault Mégane E-TECH © GREG / Renault

Renault a présenté en lev [...] Lire la suite

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles