Francesca Antoniotti : ce geste fort de Pierre Ménès qu'elle attendait

·1 min de lecture

Le documentaire Je ne suis pas une salope, je suis une journaliste n'en finit plus de libérer la parole et de relancer le débat au sujet du sexisme dans le milieu du journalisme sportif. Dans son enquête, diffusée sur Canal+, Marie Portolano donne la parole à toutes ces journalistes qui ont reçu des remarques déplacées ou ont même été victimes de harcèlement voire d'agressions sexuelles. C'est notamment le cas de l'ancienne chroniqueuse du Canal Football Club qui est restée sous le choc alors que Pierre Ménès lui a soulevé la jupe pour lui attraper les fesses. Un geste pour lequel il s'est excusé tout en donnant des explications douteuses. Des déclarations inacceptables pour de nombreux téléspectateurs mais également pour Francesca Antoniotti qui a également fait les frais du comportement déplacé de Pierre Ménès.

En 2016, la jeune femme a ainsi reçu un baiser forcé de la part de Pierre Ménès sur le plateau de Touche pas à mon sport. Une séquence qui a resurgi sur les réseaux sociaux et qui a fait réagir Francesca Antoniotti sur le plateau de Touche pas à mon poste, ce lundi 22 mars. "Je vais vraiment être transparente, sur le moment je ne l'ai pas du tout vécu comme une agression sexuelle, parce que c'est le terme que j'entends et qui est employé sur les réseaux sociaux, a-t-elle confié. Je l'ai vécu comme une humiliation, il faut être honnête, parfois dans ce métier de journaliste sportive, on se retrouve à être humiliée, parce qu'il y a des mots qui sont blessants, des comportements." (...)

Lire la suite sur le site de Voici

VIDEO Michel Drucker remis de son opération et enfin de retour : « C'est une renaissance, je n'y croyais plus »
Anne Roumanoff positive à la Covid-19 : l'humoriste donne de ses nouvelles
"Il voulait mourir" : Faustine Bollaert fait de bouleversantes confidences sur son frère
PHOTO Benjamin Biolay impatient : ces réponses qu'il attend de Roselyne Bachelot, hospitalisée
Linda Hardy : son tendre message pour Moundir hospitalisé à cause de la Covid-19