La France veut détecter les problèmes pulmonaires liés à la e-cigarette

La rédaction d'Allodocteurs.fr

Elle est légère et elle possède un design attirant…La cigarette électronique plaît de plus en plus, notamment Outre-Atlantique. Mais depuis cet été, ce dispositif est au centre de l’attention après la survenue d’une épidémie de pneumopathies sévères aux Etats Unis. A ce jour, 1080 personnes souffriraient de problèmes pulmonaires, 18 personnes sont décédées. Parmi les malades, 80% auraient moins de 35 ans et 16%, moins de 18 ans.

La France n'est pas touchée pour le moment grâce à sa législation qui diffère de celle des Etats-Unis, comme l'explique le professeur Jérôme Salomon, Directeur Général de la Santé : "Nous sommes très attentifs à l’application de la directive européenne sur les produits contenant notamment de la nicotine et donc nous avons les mêmes règles que pour le tabac. Le fait que le taux de nicotine soit aussi limité en Europe à 20 mg/ml est un sujet important."

Mais au-delà des effets de la nicotine, les soupçons des autorités de santé se portent particulièrement sur les mélanges de substances, les additifs, les ajouts d’arômes ou encore les recharges au cannabidiol contenant du THC, l’agent psychoactif du cannabis.

Le vapotage de plus en plus populaire auprès des jeunes

Alors même que la cigarette électronique est souvent conseillée comme outil d'aide au sevrage tabagique, aujourd'hui, de plus en plus de lycéens non-fumeurs vapotent et entrent dans la dépendance à la nicotine par ce (...)

Lire la suite sur Franceinfo

A lire aussi