La France va restituer un tableau de Klimt à une famille spoliée par les nazis en 1938

·2 min de lecture

La France va restituer un tableau de Gustav Klimt, "Rosiers sous les arbres", aux ayants-droits d'une famille, spoliée par le régime nazi en 1938, en Autriche. L'œuvre avait été achetée par l'Etat dans les années 1980, sans connaitre son parcours, pour une exposition au musée d'Orsay.

"Notre devoir face à l'Histoire". La France va restituer à une famille juive un tableau de Gustav Klimt dont elle avait été spoliée par les nazis en 1938, en Autriche. Cette œuvre, baptisée "Rosiers sous les arbres" et peinte au début du 20e siècle avait été acquise par l'Etat dans les années 1980, qui n'en connaissait pas l'histoire, afin d'être exposée au musée d'Orsay, à Paris. Grâce à un travail de recherche, le parcours de l'œuvre a pu être reconstitué et les ayants-droits de la famille spoliée ont pu demander une restitution.

Une spoliation en 1938

La toile est achetée en 1911 par le collectionneur juif autrichien Viktor Zuckerkandl, sous le nom de "Roses" ("Rosen" en allemand). Elle en portera d'autres : "Pommiers avec des roses" et "Paysages". L'œuvre reste dans la famille et appartient à sa nièce Nora Stiasny lorsque les nazis s'installent au pouvoir. En août 1938, la quadragénaire persécutée et ruinée en raison de sa religion est contrainte à la vente du tableau pour une somme dérisoire. Quelques années plus tard, elle est déportée puis assassinée par le régime nazi.

>>Retrouvez Votre grand journal du soir en replay et en podcast ici

En 1980, la France acquiert "Rosiers sous les arbres" auprès d'une galerie d'art suisse, pour afin d'exposer le tableau au futur musée d'Orsay à Paris, consacré à la période 1848-1914. C'est grâce à l'ouverture récente d'archives en Autriche et au travail d'historien que l'histoire du tableau refait surface.

"Le témoin de vies bri...

Lire la suite sur Europe1

Ce contenu peut également vous intéresser :