Publicité

La France va rapatrier les dépouilles de six soldats tombés à Diên Biên Phu

Les dépouilles de six soldats français décédés lors de la bataille de Diên Biên Phu en 1954, dans l'actuel Vietnam, vont être bientôt rapatriées a indiqué vendredi le ministère français des Armées. La décision des autorités de Hanoï de développer la zone et d'étendre son aéroport sur l'emplacement des anciens combats avait laissé préjuger de la découverte de nouveaux corps.

La France va rapatrier "dans les prochains jours" les dépouilles de six soldats tombés à Diên Biên Phu, dans l'actuel Vietnam, où s'est déroulée la dernière bataille de la guerre d'Indochine en 1954, a indiqué le ministère français des Armées vendredi 29 mars.

"Il s'agit de dépouilles déjà connues, conservées en trois lieux différents", qui avaient été "signalées à l'ambassade de France au Vietnam en 2012, 2021 et 2022", a-t-il précisé dans un communiqué.

Les autorités vietnamiennes ont donné leur autorisation le 25 mars, et l'exhumation des dépouilles a eu lieu dès le lendemain. "Des hommages aux morts ont été rendus par les autorités vietnamiennes et françaises sur chacun des sites."

Après 56 jours de combats sanglants, de déluges d'obus et d'affrontements au corps à corps, la bataille de Diên Biên Phu prit fin le 7 mai 1954, par la chute du camp retranché français. La bataille a scellé la fin de la présence française en Indochine et l'émergence du Vietnam en tant que nation indépendante.

4 000 morts côté français

Avec AFP


Lire la suite sur FRANCE 24

Lire aussi:
Dien Bien Phu : le Vietnam célèbre la victoire contre le colonialisme
Retour à Dien Bien Phu, 60 ans après