"La France va cramer cette semaine !" : Un présentateur météo de BFMTV alerte sur la canicule

Coup de chaud sur la France. D'après les prévisions publiées par BFMTV, les températures oscilleront entre 30 et 40 degrés dans l'après-midi du vendredi 17 juin. Invité ce mardi dans "22 Heures Max" à commenter ces données records pour un mois de juin en France, Marc Hay, le présentateur météo du canal 15 est sorti de sa réserve habituelle pour alerter la population sur les "conséquences en cascade" de cette vague de chaleur. Celle-ci pourrait notamment se répercuter sur les hôpitaux à l'heure où "le système de santé est un peu bancal en ce moment", a-t-il évoqué, mais aussi provoqué des restrictions d'eau et des départs de feu par exemple dans le Gard. "Clairement là, le gouvernement a du pain sur la planche", a-t-il prédit.

"J'ai décidé d'arrêter d'utiliser mon ton que je trouve un peu nul"

"Une chose, en trente secondes Marc", l'a interpellé Maxime Switek. "Votre ton a changé, votre vocabulaire a changé". "Le but, ce n'est pas de faire peur", a repris Marc Hay. "Mais en fait, j'ai décidé depuis maintenant quelques jours d'arrêter d'utiliser mon ton habituel que je trouve au final un peu nul". Le présentateur de s'expliquer : "C'est-à-dire d'arriver en plateau et de vous dire : 'La France va être concernée par une nouvelle canicule'. Je pense que cela ne marche plus. Là, il faut que les gens comprennent que la France va cramer cette semaine".

"À Toulouse, des gens que...

Lire la suite


À lire aussi

Eric Zemmour flingue le "fact-checking" de BFMTV : "Vous vous êtes couverts de ridicule durant cette soirée"
Présidentielle US : Le débat entre Donald Trump et Joe Biden sur BFMTV, LCI, CNews et franceinfo: cette nuit
Un bug technique coupe le micro de la présentatrice météo de BFMTV

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles