Comment la France va aider l'Allemagne à se passer du gaz russe

© JEAN-CHRISTOPHE VERHAEGEN / AFP

L’Union européenne doit présenter ce mercredi 20 juillet un plan pour faire face à la baisse de l’approvisionnement en gaz russe . L’Allemagne , qui dépendait à près de 50% du gaz russe avant le début du conflit en Ukraine , craint notamment l’arrêt total de Nord Stream 1. Alors la France pourrait lui livrer du gaz, selon le Ministère de la Transition énergétique.

Servir de relai pour fournir du gaz aux Allemands

Nous ne connaissons pas encore les quantités exactes que la France pourrait envoyer à l’Allemagne, ni quand. Mais plusieurs pistes sont envisagées pour répondre à la demande allemande. Dans tous les cas, il ne s’agit pas de donner du gaz à nos voisins, mais plutôt de servir de relai pour leur en fournir.

>> Retrouvez tous les journaux de la rédaction d'Europe 1 en replay et en podcast ici

Un premier scénario envisagé au Ministère de la Transition énergétique consiste à ce que les fournisseurs allemands se mettent à acheter plus de gaz américain, par exemple, et qu’ils se le fassent livrer en France, comme au port de Dunkerque. Selon Patrice Geoffron, professeur d’économie à Dauphine, nous avons les infrastructures nécessaires. "La France a, à la différence de l’Allemagne, la possibilité d’importer du gaz naturel liquéfié, nous avons quatre terminaux méthaniers", note-t-il.

Les stocks de gaz français remplis à 70% de leurs capacités

Ensuite, la France enverrait ce gaz à l’Allemagne, sans faire payer le transit puisqu’il est déjà compris dans le prix du gaz, grâc...


Lire la suite sur Europe1

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles