France: les urgences de Villeneuve-Saint-Georges s'organisent face au Covid-19

·2 min de lecture

« La situation est grave », a déclaré ce jeudi le Premier ministre Jean Castex au sujet de l'épidémie de coronavirus qui ne cesse de progresser en France. Face à la hausse des entrées en réanimation dues au regain du coronavirus, plusieurs hôpitaux sont déjà contraints de repousser des opérations classiques.

À l'hôpital de Villeneuve-Saint-Georges, en banlieue parisienne, la tension monte dans le service des urgences. C'est un lieu commun mais le service des urgences fourmille, rapporte Simon Rozé du service Sciences de RFI. À côté de la salle d'attente se trouvent les infirmières organisatrices de l'accueil. « En fonction de certains symptômes, les patients sont orientés directement dans l’espace Covid-19 ou orientés en filière classique », explique l'une d'elles.

Les urgences de l'hôpital de Villeneuve-Saint-George ont en effet conservé l'organisation en deux parcours depuis la première vague. « Nous avons pas mal d’entrées Covid-19, mais nous avons aussi à côté tous les autres patients. Alors que pendant la première vague de Covid-19, nous n’avions plus que les patients Covid », raconte Danièle, cadre de santé.

Une affluence difficile à gérer

Les patients ne doivent pas se mélanger alors que l’affluence est de plus en plus compliquée à appréhender. « Les deux flux en même temps, ce n’est pas gérable du tout. Il y a un système de paliers qui est mis en place, on en est déjà au deuxième palier et d’ici très peu de temps on sera au troisième palier, avec des déprogrammations qui sont en train de se faire, explique Corinne Bergeron, la cheffe du service. Mais là, on sait qu’on ne pourra pas tout déprogrammer. À la première vague, le système avait tenu mais là on voit bien qu’on arrive aux limites de notre système et c’est dangereux. » D'autant plus dangereux que la période hivernale n'a pas encore commencé, elle qui en temps normal met déjà les urgences sous tension.

La situation sanitaire continue de se dégrader en France. Le pays a enregistré un nouveau record, avec 41 622 nouveaux cas de Covid-19 enregistrés en 24 heures, soit 15 000 de plus que la veille. Il approche ainsi du million de personnes contaminées et le taux de positivité ne cesse de grimper à 14,3% contre 13,7% la veille, et seulement 4,5% début septembre. La France a enregistré 165 nouveaux décès liés au Covid-19 dans les dernières 24 heures et déplore désormais 34 210 morts depuis le début de l'épidémie.

À lire aussi : Covid-19 en France: 38 nouveaux départements et la Polynésie soumis à un couvre-feu