France : dans son université d’été au Cap d’Agde, le RN veut se souder sans être "dogmatique"

En France, les 89 députés du Rassemblement national se sont réunis au Cap d'Agde ce week-end lors de l’université d’été du parti d’extrême-droite. Les parlementaires préparant leur rentrée politique aux côtés des élus, ils sont là pour se former avant de retrouver les bancs de l’Assemblée nationale. Cela dans le but de professionnaliser et crédibiliser le parti pour remporter la prochaine élection présidentielle.

Avec notre envoyé spécial au Cap d’Agde, Grégory Genevrier

Donner l’image d’un parti de gouvernement, c’est l’objectif du Rassemblement national. Avec un nombre historique de parlementaires, « c’est maintenant ou jamais », affirme Sébastien Chenu, député RN et vice-président de l’Assemblée nationale : « On a désormais une armée de députés, de collaborateurs. Il faut en faire quelque chose ».

Pour cela, le parti à la flamme ne doit pas tomber dans l’opposition systématique au Parlement, selon le député Thomas Ménagé : « Notre objectif est de montrer une opposition constructive, mais l’opposition ferme à Emmanuel Macron que nous représentons. On doit être là, se professionnaliser, s’améliorer encore plus. On a déjà prouvé à quel point, à peine arrivés, on a su imposer notre style. »

« Un style qui apporte quand même un risque nouveau, confie un eurodéputé, celui de devenir un parti comme les autres ». (...)

Lire la suite sur RFI

VIDÉO - Assemblée nationale : des députés accusent la présidente de séance de favoritisme, et quittent l'hémicycle