France: le tueur Michel Fourniret mis en examen dans l'affaire Estelle Mouzin

Le tueur en série Michel Fourniret a été mis en examen ce mercredi pour « enlèvement et séquestrations suivis de mort » par la juge d'instruction chargée de l'enquête sur la disparition d'Estelle Mouzin en 2003. Une petite fille de 9 ans dont le corps n'a jamais été retrouvé.

Dans ce dossier criminel vieux de 17 ans c'est le témoignage récent de l’ex-femme de Michel Fourniret qui contredit l’alibi qu’il avait fourni aux enquêteurs. L'ogre des Ardennes, son surnom, a toujours affirmé être à son domicile en Belgique au moment de la disparition de l'enfant. Une disparition qui s’est déroulée en Seine-et-Marne.

Michel Fourniret disait qu'il avait passé ce soir-là un coup de téléphone à son fils pour son anniversaire. Son ex-femme affirme désormais que cet alibi est faux car ce serait elle qui aurait passé ce coup de téléphone sur les consignes de son ex-mari. En clair, Michel Fourniret aurait menti et n'était donc sûrement pas en Belgique le soir de l’enlèvement.

Fourniret déjà suspecté dans l'affaire

Il y a déjà 13 ans la police s’était intéressée à Michel Fourniret. Une photo d'Estelle Mouzin avait en effet été retrouvée sur son ordinateur et une camionnette blanche semblable à la sienne avait à l'époque été aperçue non loin du domicile de l'enfant.

Michel Fourniret avait été mis hors de cause en 2007 dans cette affaire. Le  tueur en série est déjà condamné deux fois à la perpétuité pour les meurtres de huit jeunes femmes ou adolescentes, précédés de viols ou tentatives de viol, entre 1987 et 2001.

Entendu près de trois heures mercredi après-midi par la juge d'instruction parisienne Sabine Khéris, Michel Fourniret a finalement été mis en examen pour « enlèvement et séquestration suivis de mort », a indiqué une source judiciaire. Cette source n'a pas précisé à ce stade si Michel Fourniret a reconnu son implication dans la disparition de la fillette.