Publicité

France: la trêve hivernale prend fin en pleine crise du logement

La trêve hivernale a officiellement pris fin ce dimanche 31 mars. 140 000 personnes sont menacées d'expulsion à compter de ce dimanche, dans un contexte de crise du logement qui s'aggrave de jour en jour.

Selon la fondation Abbé Pierre, un tiers des personnes expulsées n'ont toujours pas retrouver de toit trois ans après leur expulsion et sont toujours hébergés à l'hôtel ou par un proche. La cherté des loyers, conjuguée au petit nombre de logement disponible à la location, plonge laFrance depuis presque 20 ans dans une crise du logement qui ne semble pas se résorber. Depuis le début des années 2000, les prix de l'immobilier ont bondi de 170% mais les salaires des particuliers n’ont pas augmenté aussi rapidement.

Le montant des aides personnelles au logement (APL) permettant de combler cet écart n'a fait que baisser depuis 2017. Le début du quinquennat d'Emmanuel Macron avait été marqué par une coupe générale de 5 euros par mois pour tous les allocataires. D’autres mesures, comme la « contemporanéisation » des aides, ont davantage réduit le montant de ces aides publiques. Ainsi, depuis 2021, quatre milliards d'euros d'économie ont été réalisées par l'État sur l’enveloppe des APL.

Une crise du logement historique


Lire la suite sur RFI