France: tensions à Paris autour de la finale de la Ligue des Champions

Tentatives d’intrusion, gaz lacrymogènes, spectateurs n’ayant pas pu entrer… La finale de la Ligue des champions remportée 1-0 par le Real Madrid face à Liverpool a été entachée par des tensions aux abords du Stade de France.

Alors que le coup d’envoi du match était prévu à 21h, les joueurs ont dû attendre près de 40 minutes plus tard pour donner un premier coup de pied dans le ballon. Pour cause ? Autour du Stade de France, dans le nord de Paris, la fête tant attendue pour cette finale de légende a été quelque peu gâchée par des tensions.

Des gaz lacrymogènes ont été tirés par les forces de l’ordre pour empêcher des jeunes d’escalader les barrières qui encerclent le stade. Selon l’AFP, au moins plusieurs dizaines de personnes ont réussi à se faufiler au-dessus des grilles. Au total, 6 800 policiers et militaires sont mobilisés pour l’événement.

Au moment du coup d’envoi, plusieurs dizaines de supporters munis de billets n’avaient pas pu pénétrer dans l’enceinte du stade.

Pour accueillir les dizaines de milliers de supporters venus voir le match, des « fan zones » ont été installés dans la capitale. Le Cours de Vincennes, dans le 12e arrondissement, accueille les supporters de Liverpool alors que les Espagnols ont été conviés dans le parc de la Légion d’honneur à Saint-Denis.

Des heurts avec la police ont également été signalés à Nation. Près de la fan zone de Liverpool à Nation, dans le centre de la capitale, la situation a aussi dégénéré et des échauffourées ont atteint les terrasses de certains cafés.

(Avec AFP)

Lire la suite

VIDÉO - Liverpool-Real Madrid : Latour sur les incidents : «Très inquiétant et très grave»

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles