France Télévisions conserve les droits du tournoi des 6 nations jusqu'en 2025

France Télévisions prolonge l'aventure des 6 nations. Dans un communiqué publié aujourd'hui, le groupe public annonce qu'il diffusera jusqu'en 2025 inclus les rencontres du célèbre tournoi européen de rugby. Les droits exclusifs acquis concernent le tableau masculin et féminin. France Télévisions a également acheté la diffusion en clair des trois matchs du XV de France masculin de la tournée d'automne 2022, qui l'opposeront à l'Australie, l'Afrique du Sud et au Japon.

France Télévisions est donc parvenu à conserver dans son giron cette compétition dont il est le diffuseur historique. D'après "Le Midi-Olympique", TF1 et M6 avaient pourtant montré des signes d'intérêt pour le tournoi, rêvant d'une offre commune formulée dans la perspective de leur fusion annoncée.

Il faut dire que le tournoi des 6 nations, remporté en 2022 par l'équipe de France avec un grand chelem à la clé, a de quoi attirer les diffuseurs privés. Cette année, les matchs des Bleus ont ainsi réuni une moyenne de 6,6 millions de téléspectateurs, soit 38,1% du public. Le choc France/Angleterre, dernier match de l'équipe de France dans la compétition, a pour sa part été suivi par 8,95 millions de supporters, soit 38,9% de part d'audience sur l'ensemble du public. Sur les Femmes responsables des achats de moins de cinquante ans (FRDA-50), cible commerciale prisée des chaînes privées, la part de marché avait atteint 40,0%.

100 millions d'euros ?

Reste à savoir combien France...

Lire la suite


À lire aussi

Tournoi des 6 Nations : Le calendrier des retransmissions sur France Télévisions
Roland-Garros : France Télévisions et Amazon diffuseront le tournoi de tennis de 2021 à 2023
Droits de Roland-Garros : La Fédération de tennis met la pression sur France Télévisions

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles