Publicité

France: les syndicats agricoles majoritaires appellent à suspendre les blocages

Les syndicats agricoles majoritaires en France ont appelé ce jeudi 1er février 2024 à suspendre les blocages, après une série d'annonces du Premier ministre Gabriel Attal en faveur du secteur en crise.

« Au vu de tout ce qui avait été annoncé [...], il faut qu'on change de modes d'action et donc nous appelons nos réseaux [...] à suspendre les blocages et à rentrer dans une nouvelle forme de mobilisation », a déclaré le président des Jeunes Agriculteurs, Arnaud Gaillot, aux côtés du patron du puissant syndicat agricole FNSEA Arnaud Rousseau, qui a lui salué « des avancées tangibles ».

Les syndicats posent plusieurs conditions pour ne pas reprendre le mouvement : de « premiers résultats » d'ici au Salon de l'agriculture (24 février - 3 mars) puis l'adoption d'une loi d'orientation et d'avenir agricole ainsi que de mesures européennes d'ici au mois de juin. « Si d'ici au mois de juin, ces marqueurs ne sont pas remplis, nous n'hésiterons pas à re-rentrer dans un mouvement de mobilisation d'ampleur générale », a déclaré Arnaud Gaillot. Les deux responsables ont réclamé un document de synthèse mettant par écrit toutes les annonces du gouvernement.

Avant le Salon de l'agriculture, « on a quinze jours pour regarder si tout ça, c'est sérieux, c'est crédible, ça tient la route », a déclaré Arnaud Rousseau. Le patron de la FNSEA a de façon générale salué « l'écoute » du Premier ministre « pour essayer de comprendre ce que sont nos enjeux, nous recevoir, échanger, discuter et finalement annoncer en plusieurs salves des mesures d'urgence ».

(Avec AFP)


Lire la suite sur RFI