La France souhaite «un rôle de médiation plus important» de la Chine dans le conflit en Ukraine

© REUTERS

Le président français Emmanuel Macron a dit mercredi souhaiter que la Chine, qui a refusé de condamner l'invasion russe en Ukraine, joue "un rôle de médiation plus important" dans la guerre. "La Chine peut jouer à nos côtés un rôle de médiation plus important dans les prochains mois" notamment pour "éviter des offensives encore plus fortes à partir de février", a-t-il déclaré devant la presse à l'issue du sommet du G20 en Indonésie.

À lire aussi Ukraine : Macron a demandé à Xi d'intervenir auprès de Poutine

Il a précisé avoir discuté avec le président chinois Xi Jinping du "principe" d'une visite en Chine début 2023. La Chine, comme de nombreux pays non occidentaux, refuse de condamner l'invasion russe de l'Ukraine lancée le 24 février et rejette les sanctions imposées par les alliés occidentaux de Kiev.

"Une journée terrible pour l'Ukraine"

"Il existe un espace de convergence y compris avec les grands émergents, la Chine et l'Inde, pour pousser la Russie à la désescalade", a insisté M. Macron. Malgré les divisions entre ses membres, "le G20 n’a pas détourné le regard de la guerre en Ukraine", a-t-il insisté. "La Russie doit désormais entendre le message qui lui a été très clairement envoyé par la communauté internationale ici réunie et revenir à la table des négociations".

Il a indiqué avoir appelé le président ukrainien Volodymyr Zelensky après "une journée terrible pour l'Ukraine et le peuple ukrainien", avec "plus de 85 missiles" ayant frappé des infrastru...


Lire la suite sur ParisMatch