France: les salariés du quotidien sportif «L'Équipe» en grève contre le plan social

·1 min de lecture

En France, les lecteurs de « L'Équipe » n'ont pas trouvé leur quotidien sportif ce samedi en raison d'une grève de 24 heures. Elle a été organisée à l'appel de l'intersyndicale qui dénonce le plan social qui touche le quotidien et ses hebdomadaires alors que plusieurs échéances internationales se profilent.

Au sein du groupe, qui édite le quotidien L'Équipe, mais aussi L'Équipe Magazine, France football, Vélo Magazine ou Sport & Style, une cinquantaine d'emplois seraient menacés.

Depuis l'été le groupe est traversé par de vives tensions. À l'origine de cette situation, les difficultés financières nées de la crise sanitaire, de l'arrêt de compétitions sportives, et plus globalement la baisse des ventes et de la publicité.

Comme solution, la direction a proposé de baisser de 10% les rémunérations et les congés en échange de la préservation des emplois. Les salariés s'étant opposés à cette proposition, la direction a annoncé en octobre dernier un projet de réorganisation et un plan de réduction des effectifs.

À lire aussi : Colère des salariés de L'Equipe face au plan social de la direction

Plusieurs points suscitent la colère de l'intersyndicale, et notamment les conditions de départ bien inférieures à celles lors des plans précédents. Les salariés refusent d'être une variable d'ajustement au détriment de l'excellence journalistique, comme ils disent.

Ils refusent de travailler avec moins de moyens, de négliger les petits sports, ou de voir le rugby moins bien suivi, alors qu'une Coupe du monde sera organisée en France en 2023.