France: le Ségur de la santé et les tests anti-Covid plombent le budget de la Sécu

·1 min de lecture

Alors que le gouvernement doit présenter fin septembre le budget de la Sécurité sociale pour 2022, le quotidien les Échos dévoile que l’addition s’annoncera élevée.

En France, la facture s’alourdit pour les dépenses de santé. Lancé en juillet 2020 à la suite de la crise sanitaire, le plan massif pour l’hôpital du Ségur de la santé et ses accords vont coûter, en 2022, plus que prévu : 12 milliards d’euros au total, a révélé mardi 31 août le quotidien économique les Échos.

Soit une hausse qui s’explique par les dépenses nouvelles liées à la revalorisation des salaires de la fonction publique hospitalière, et aux investissements, notamment dans de nouveaux logiciels médicaux.

Avec la pandémie, le retour à l’équilibre de la Sécurité sociale est compromis pour plusieurs années. Le nombre de tests PCR et antigénique a explosé, avec l’extension du passe sanitaire.

Car la France est un des rares pays qui remboursent totalement les tests et n’exige aucune condition. Une stratégie extrêmement coûteuse : la facture des tests en 2021 pourrait grimper à 6 milliards d'euros.

À cela s’ajoutent les dépenses liées aux arrêts de travail et aux vaccins. Alors que le coût de la vaccination devrait s'élever à 4,5 milliards d’euros pour cette année, la future campagne pour la troisième dose de vaccin va, encore, augmenter la facture.

À lire aussi : La France passe du «quoi qu’il en coûte» aux soutiens «sur-mesure»

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles