La France et le Royaume-Uni se rejettent la responsabilité du «chaos» à Douvres

Après deux jours d'embouteillages au port de Douvres en Angleterre, la circulation est revenue à la normale dimanche 24 juillet. Vendredi et samedi, il fallait plusieurs heures pour entrer dans le port et passer la frontière pour les vacanciers. Des files d’attente interminables qui ont provoqué une dispute diplomatique entre la France et le Royaume-Uni, qui se rejettent la responsabilité de la situation.

« La nouvelle norme, c’est le chaos », titre The Guardian comme pour annoncer la couleur des vacances, rapporte notre correspondante à Londres, Sidonie Gaucher. Le « chaos », c'est de longues files d’attente au contrôle des passeports, des embouteillages sur plusieurs dizaines de kilomètres, et pas assez de ressources.

L'administration du port de Douvres tient tout de même à rassurer les voyageurs : après deux jours d'embouteillages : son plan d'été fonctionnera pour le reste des vacances. Il prévoit notamment des renforts policiers pour fluidifier le passage des véhicules dans le tunnel sous la Manche.

Sunak et Truss parlent d’une même voix

Pour les Anglais, la police française est responsable des retards d'embarquement et se voit accusée de « ruiner les vacances des Britanniques »

Le port de Douvres avait demandé 33 millions de livres sterling (39 millions d’euros) pour moderniser le port et faire face aux pressions du Brexit. Mais il n'a reçu que 33 000 livres sterling (39 000 euros) en décembre 2020, soit l'équivalent de 0,1 % de ce qu’il avait demandé.


Lire la suite

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles