La France et le Royaume-Uni ne s'entendent pas sur le sujet Défense

·1 min de lecture

Les désaccords se multiplient entre le Royaume-Uni et la France depuis le Brexit. La coopération militaire franco-britannique traverse, elle aussi, une zone de turbulences, Paris et Londres ne parvenant pas à s'accorder sur la suite du programme de missiles antinavires et de croisière qu'ils avaient prévu de développer en commun. Cette discorde sur un projet jugé crucial pour l'autonomie stratégique européenne intervient dans un contexte politique très tendu après l'annonce d'un partenariat stratégique entre les Etats-Unis, l'Australie et le Royaume-Uni pour contrer la Chine, AUKUS, incluant la fourniture de sous-marins à propulsion nucléaire à Canberra et qui a sorti de fait Paris du jeu.

Et elle s'ajoute aux nombreux points de tensions entre les deux pays provoqués par le Brexit, que ce soit sur la pêche ou l'immigration." Indubitablement, c’est un programme en difficulté, compte tenu de l'état de nos relations avec le Royaume-Uni. Nous sommes en train de réfléchir à ce qu'il est possible de faire ou non avec les Britanniques", a confié mardi la ministre des Armées Florence Parly devant la commission défense des Affaires étrangères de l'Assemblée nationale. Une rencontre prévue fin septembre entre Florence Parly et son homologue britannique Ben Wallace a été annulée à la demande de Paris, selon une source au ministère français.

Dans le cadre du Traité de Lancaster House de 2010, qui scelle la coopération franco-britannique dans la défense, Paris et Londres travaillent sur un (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Il veut populariser les "food halls" en France
Ils dérobent des milliers d'euros à un festival et invoquent "des erreurs de caisse"
Le sommet Afrique-France d'Emmanuel Macron, une "rupture en trompe-l'œil" ?
Le tennisman Andy Murray lance un appel à l'aide après s'être fait voler son alliance attachée à sa chaussure
Sous-revalorisation des retraites complémentaires Agirc-Arrco, le prix des tests Covid à partir du 15 octobre... Le flash éco du jour

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles