"Que la France reste la France" : pourquoi Eric Ciotti est candidat à la primaire de la droite

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
·1 min de lecture
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Il y a désormais officiellement trois candidats pour une éventuelle primaire de la droite. Après la présidente de la région Ile-de-France, Valérie Pécresse, et le maire LR de la Garenne-Colombes, Philippe Juvin, c'est le député LR des Alpes-Maritimes, Eric Ciotti, qui s'est officiellement lancé dans la course à la présidentielle ce jeudi. Au micro de Romain Desarbres dans Europe midi, le parlementaire, membre de la Commission des lois à l'Assemblée nationale, a précisé ses ambitions, disant vouloir "porter une ligne, une position à droite". Il n'a pas manqué de cibler, sans le nommer, Xavier Bertrand, candidat à la présidentielle, mais qui refuse de se soumettre à ce processus de départage. "S'il y a deux candidats, ce n'est même pas la peine d'y aller."

>> Plus d'informations à venir


Retrouvez cet article sur Europe1

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles