France: le responsable d'un centre d'accueil de Pau tué par un réfugié soudanais

·1 min de lecture

En France, le responsable d'un centre d'accueil de réfugiés de Pau, dans le Sud-Ouest a été tué ce vendredi matin par un demandeur d'asile. Le ministre de l'Intérieur a annoncé s'est rendu sur place dans la journée pour présenter ses condoléances à la famille de la victime et à ses proches.

L'agresseur présumé est un Soudanais de 38 ans qui a pu être interpellé, sans incident, peu de temps après les faits. Il aurait donné plusieurs coups de couteau à un chef de service de ce centre d'accueil de demandeurs d'asile et de réfugiés, âgé de 46 ans. Une employée, très choquée a dû être hospitalisée.

Selon les premiers éléments de l'enquête, ce Soudanais venait de se voir refuser son statut de réfugié. Il n'était pas hébergé dans le centre mais y avait déjà fait un séjour.

L'homme était connu des services de police pour des faits de violence, qui lui ont même valu un séjour en prison. Il était en revanche inconnu des services de renseignements pour des faits de terrorisme. Cette piste est pour l'instant écartée.

Le maire de Pau, l'ancien ministre François Bayrou, évoque « un drame épouvantable, d'autant plus choquant que la victime était engagée pour aider ces réfugiés ».

Le ministre de l'Intérieur, Gérald Darmanin s'est rendu à Pau en cette fin d'après-midi pour rencontrer les personnels de l'association ainsi que les élus. Le ministre a adressé ses « condoléances à la famille de la victime et ses proches ».