La France renverse la Belgique et se qualifie pour la finale de la Ligue des nations

·2 min de lecture

Menée deux buts à zéro, l'équipe de France a renversé la Belgique pour s'imposer 3-2 à Turin, jeudi. Elle défiera l'Espagne en finale de la Ligue des champions, dimanche.

Résiliente et renversante, l'équipe de France s'est sublimée en une demi-heure pour surpasser une Belgique revancharde (3-2) et valider sa qualification pour la finale de la Ligue des nations, grâce à la fougue de son jeune international Theo Hernandez, jeudi à Turin.

Dominante pendant 60 minutes (2-0), la Belgique a longtemps cru pouvoir adoucir l'amer souvenir de la demi-finale du Mondial-2018 en Russie. Mais la sélection N.1 mondiale a coulé face au champion du monde, une fois de plus, dans un scénario bien plus dramatique qu'à Saint-Pétersbourg il y a trois ans (1-0)... Une revanche qui risque d'asseoir encore plus la rivalité entre ces deux nations voisines.

Les Bleus ont construit leur succès avec patience, révolte et folie. Karim Benzema a réduit le score (62e), Kylian Mbappé a retrouvé le sourire sur penalty (69e), et Theo Hernandez a illuminé le Juventus stadium d'une frappe limpide au second poteau (90e), transperçant un Thibaut Courtois démuni.

Espagne-France en finale

Espagne-France sera donc l'affiche prestigieuse de la finale de la deuxième édition de la Ligue des nations, dimanche soir (20h45) à Milan, avec un second trophée à portée de Didier Deschamps depuis sa prise de fonction en 2012.

Il ne pourra pas remplacer, ni effacer, l'Euro manqué des Bleus, mais le technicien a déjà souligné qu'il ne "faut pas minimiser" cette épreuve qui injecte de "l'adrénaline" aux matches automnaux.

Cette adrénaline promise par Deschamps n'a parcouru ses joueurs qu'en seconde période, à l'heure de la révolte. Un constat qui vaut aussi pour les tribunes très clairsemées du Juventus stadium: malgré une jauge réduite à 50% en raison des restrictions et un tarif très attractif (à partir de 10 euros la place), tous les tickets(...)


Lire la suite sur Paris Match

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles