Une France renversante face à l’Espagne s’offre la Ligue des nations

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
·2 min de lecture
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

La France a remporté la Ligue des nations en battant l’Espagne ce dimanche 10 octobre à Milan. Les Bleus succèdent au Portugal de Cristiano Ronaldo. Après une première période sans occasion, les deux formations sont passées à la vitesse supérieure. L’Espagne a ouvert le score avec Oyarzabal et Karim Benzema a égalisé avant que Kylian Mbappé ne double la mise.

À la 63e minute, Benzema touche la transversale et le ballon rebondit juste devant la ligne de but. Juste après, l’Espagne trouve la solution avec Oyarzabal qui ouvre le score (64e). Deux minutes plus tard, Benzema remet la France à l’endroit avec une frappe enroulée qui termine dans la lucarne d'Unai Simon.

Le joueur du Real Madrid, désigné homme du match, inscrit son 33e but en équipe de France, ce qui le place à une longueur seulement de David Trezeguet, cinquième meilleur buteur de l'histoire des Bleus. Et Benzema remporte son premier trophée avec les Bleus...

Ce soir, il aura fallu attendre la seconde période pour voir les deux équipes se rendre coup pour coup, après une première période stérile, sans occasion. Même si Benzema, lancé à l'extrême limite du hors-jeu par Paul Pogba, se présentait seul face à Unai Simon dès la 6e minute.

Une équipe de France dominée en première période

Après un Euro décevant l’été dernier, la France goûte une nouvelle fois à une finale et la victoire. Après avoir retourné la situation contre la Belgique en demi, les champions du monde en titre espéraient continuer à surfer sur la vague.

Comme face aux Diables rouges, le deuxième but est signé Mbappé. Le Parisien double la mise à la 80e minute, alors qu'il paraissait légèrement en position de hors-jeu. L'assistance vidéo valide le but, au grand dam des Espagnols. Hugo Lloris, jamais sollicité durant la première, sauve la baraque à plusieurs reprises en fin de rencontre (88e, 90e +4), et les Bleus tiennent jusqu’au coup de sifflet final.

Les Bleus ont dompté une Roja tombeuse des champions d'Europe italiens, en demi-finale, en affichant une force de caractère à toute épreuve, à défaut d'une maîtrise totale.

Cette Ligue des nations permet aux Français de glaner un nouveau titre, un peu plus d’un an avant le prochain Mondial au Qatar. De quoi redonner de la confiance aux hommes de Didier Deschamps, qui remettront leur titre de champions du monde en jeu. « On a toujours soif de titres », dira Paul Pogba à la fin de la rencontre. Ce n'est pas Benzema qui le contredira.

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles