La France rend hommage à ses deux soldats morts au Mali

franceinfo avec AFP

Une cérémonie funèbre a été rendue, jeudi 7 mai, dans l'intimité, à l'Hôtel des Invalides, à Paris, en hommage aux deux soldats français morts en opération au Mali. Leurs dépouilles ont été transportées par un cortège funéraire, qui a franchi le pont Alexandre III. Habituellement populaire, cette séquence a été retransmise en vidéo en raison de l'épidémie de Covid-19.

Les deux légionnaires appartenaient au 1er régiment étranger de cavalerie de Carpiagne (Bouches-du-Rhône), où un hommage national leur sera rendu vendredi, en présence de la ministre des Armées, Florence Parly.

43 soldats français tombés au Sahel depuis 2013

Kévin Clément, 21 ans, a été mortellement blessé par un tir ennemi, lundi, lors d'une opération de lutte contre les groupes armés jihadistes au Mali. Vendredi, le brigadier Dmytro Martynyouk avait lui-même succombé à des blessures infligées le 23 avril au Mali par l'explosion d'un engin explosif improvisé.

Leur décès porte à 43 le nombre de militaires français tués au Sahel depuis le début de l'intervention française en 2013, selon un comptage effectué à partir de chiffres publiés par l'état-major.


Lire la suite sur Franceinfo

A lire aussi