La France remet au Sénégal un sabre chargé d'histoire, symbole de la restitution à venir de son patrimoine à l'Afrique

franceinfo Culture avec agences

Le Premier ministre français Edouard Philippe a symboliquement remis dimanche au président sénégalais Macky Sall un sabre matérialisant l'histoire entre leurs pays mais aussi l'engagement du président Emmanuel Macron à commencer la restitution à l'Afrique de son patrimoine. Il s'agit du sabre d'Omar Saïdou Tall, une très belle pièce de fer, de laiton, de cuivre, de cuir et de bois avec son étui faisant partie des collections du Musée de l'armée à Paris.

Une première étape en attendant une loi sur la restitution

S'il ne s'agit pas encore à proprement parler d'une restitution, ce geste en est "la première étape", a dit le Premier ministre au cours d'une cérémonie à la présidence sénégalaise en présence des descendants de l'ancien propriétaire.


Parmi des accords politiques ou commerciaux signés dimanche 17 novembre a été paraphée une convention prévoyant le dépôt du sabre au Musée des civilisations noires de Dakar pour cinq ans, le temps que soit rédigée en France une loi sur la restitution proprement dite. Le sabre se trouve déjà depuis plusieurs mois au musée de Dakar sous la forme d'un prêt. "Nous sommes liés par l'histoire", a dit Edouard Philippe en faisant référence à la colonisation et aux relations privilégiées après l'indépendance du Sénégal, "et ce (...)

Lire la suite sur Franceinfo

A lire aussi