La France rejette les propos sur un abandon du Mali, "inacceptables" et "indécents"

Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

La France, par la voix de Florence Parly, ministre des Armées, a fermement rejeté lundi les accusations d'"abandon" du Mali et d'annonce "unilatérale" de retrait lancées par le Premier ministre malien, Choguel Kokalla Maïga, à la tribune de l'ONU.

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles