France: une recrudescence d'infections graves à streptocoque A qui pose question

AP

Comme le Royaume-Uni, la France observe une hausse inhabituelle du nombre d'infections graves à streptocoque A. Au cours des quinze derniers jours, au moins huit enfants ont été hospitalisés en réanimation, parmi lesquels deux sont décédés. Trois cas adultes ont été signalés, et on note un décès parmi eux. Les autorités sanitaires ont averti les soignants et les appellent à la vigilance.

Le streptocoque A est une bactérie, responsable le plus souvent d'infections bénignes (angine, scarlatine notamment). Fièvre, maux de gorge, éruptions cutanées sont les symptômes les plus courants, mais on peut être porteur du germe sans avoir de signe.

Située au niveau de la gorge, la bactérie peut pénétrer dans certains organes, et peut alors provoquer des infections graves. Ces formes sévères sont rares ; lorsque qu'elles sont repérées tard, elles peuvent être mortelles.

En France, on observe une recrudescence de formes graves et de décès depuis quelques semaines. Les autorités sanitaires demandent donc aux soignants d'être vigilants sur le diagnostic ; détecté tôt, ce type d'infection se soigne facilement par un antibiotique courant, l'amoxicilline. Les autorités demandent aussi de surveiller l'entourage familial des patients, car le streptocoque peut se transmettre.

Autre motif d'inquiétude : les tensions d'approvisionnement sur l'amoxicilline, en particulier les formes pédiatriques.

►À relire : Royaume-Uni : le gouvernement tente d’enrayer la propagation du streptocoque A


Lire la suite sur RFI