La France a rapatrié sept enfants de jihadistes détenus dans des camps du nord-est de la Syrie

franceinfo avec AFP
·1 min de lecture

La France a rapatrié, mercredi 13 janvier, sept enfants de jihadistes français du nord-est de la Syrie, sous contrôle des forces kurdes, a annoncé le ministère français des Affaires étrangères dans un communiqué. "Particulièrement vulnérables", ils ont été remis à leur arrivée en France aux "autorités judiciaires" et "pris en charge par les services sociaux", a-t-il ajouté.

Selon les informations de France Télévisions, ces enfants sont âgés de 2 à 11 ans, ont quitté la Syrie dimanche, et ont été rapatriés pour raison médicale ou en raison d'une vulnérabilité. "On se félicite dans ce contexte global d’en ramener au cas par cas", indique une source proche du dossier.

Parmi ces enfants, "trois orphelins"

Ces enfants étaient détenus dans les camps de Roj et d'Al-Hol, a indiqué une source anonyme au sein de l'administration semi-autonome kurde à un correspondant de l'AFP. "Ils appartiennent à des familles de l'EI. Trois enfants sont de la même famille et sont orphelins. Pour les quatre autres, leurs mères ont accepté leur retour en solitaire, en raison de leur état de santé délicat", a-t-elle ajouté.

Dans un communiqué, l'administration semi-autonome kurde a annoncé avoir reçu mardi la visite d'une délégation française emmenée par le directeur du centre de crise et de soutien du Quai d'Orsay. Durant la visite, "un (...)

Lire la suite sur Franceinfo

A lire aussi