En France, dans quelle région fait-on le plus (et le moins) d’activité physique ?

second souffle - Dans son baromètre sur l’activité physique et la sédentarité des adultes en France en 2021 publié ce mardi, Santé publique France montre des disparités régionales

Trente minutes d’activité physique d’intensité modérée à élevée par jour. On est nombreux à connaître les recommandations de l’OMS. Mais est-on aussi nombreux à les suivre ? Santé publique France publie ce mardi les résultats de son baromètre sur les prévalences nationales et régionales de l’activité physique et de la sédentarité des adultes en France en 2021.

Les chiffres varient selon l’âge, le sexe, le niveau de diplôme, la situation professionnelle mais aussi… la région. Où bouge-t-on le plus et, au contraire, où est-on le plus sédentaire ? Charlotte Verdot, chargée de projet scientifique à Santé publique France, revient sur les principaux enseignements de cette étude.

La Bretagne et l’Occitanie en forme

Sur le podium de la forme physique : la Bretagne et l’Occitanie. 78,9 % des Bretons et 77,2 % des Occitans atteignent les recommandations de l’OMS en matière d'activité physique. Même s’il est difficile d’analyser finement cette tendance, Charlotte Verdot avance quelques pistes. « La Bretagne est une des régions dans laquelle le taux de pauvreté et le taux de chômage sont les plus bas et où le taux de diplôme est un des plus élevés. Et on sait que taux de diplôme et niveau d’activité physique sont liés. »

Mais cela (...) Lire la suite sur 20minutes

À lire aussi :
Etre obsédé(e) par son taux de sucre alors qu’on est en bonne santé ? « Ça risque de fabriquer des hypocondriaques »
Marathon de Paris : Ces « finishers » relous qui parlent de leurs courses du week-end pendant une semaine
« Pour moi, devenir un homme, c’était terminer un Ironman », Sylvain nous raconte sa reconstruction grâce au sport