France: le projet de loi pouvoir d'achat, pas assez ambitieux pour les oppositions

Le projet de loi pour le pouvoir d'achat est arrivé à l'Assemblée nationale ce lundi 18 juillet. Premier véritable crash test pour le gouvernement avec une Assemblée totalement recomposée et des oppositions qui critiquent déjà la politique des chèques et des primes proposées par le projet de loi, choisie au détriment de mesures pérennes.

Vingt milliards d'euros mis sur la table par le gouvernement pour améliorer le pouvoir d'achat des Français. Pas suffisant pour les oppositions qui estiment que ce projet de loi n'est pas assez ambitieux sur le long terme.

Pour Laure Lavalette, député RN, les propositions ne répondent pas aux besoins : « Les Français ne veulent pas l'aumône des chèques et des primes, ce n'est pas suffisant. Ce qu'il faut, c'est, de façon structurelle, arriver à avoir des réformes pérennes. »

À chacun son angle d'attaque pour critiquer ce projet de loi. Chez Les Républicains, on assure que chaque mesure sera jugée au cas par cas, mais toujours à travers le prisme de la valeur travail. « Chèque sur le carburant, chèque rentrée scolaire, toujours pour les mêmes. En laissant de côté une grande partie des classes moyennes et de ceux qui travaillent », dénonce Fabien di Filippo, député LR.

Difficile pour autant de s'opposer totalement à une loi visant à améliorer le pouvoir d'achat des Français. Alors pour l'Insoumis Adrien Quatennens, c'est le financement même de ce projet de loi qu'il faut revoir : « Non seulement ce n'est pas suffisant, mais la logique générale de ce texte contourne en fait toujours l'essentiel de ce qu'il y a à faire : augmenter les salaires, mieux partager la valeur produite et M. Macron, fait absolument tout sauf ça. »


Lire la suite

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles