France: première campagne de dépistage du Covid-19 avec des tests antigéniques

·2 min de lecture

C'est une première en France : une campagne de dépistage réalisée avec des tests salivaires antigéniques. Ça se passe depuis le début de la semaine à Saint-Étienne, dans le sud-est du pays. La douzaine de centres va rester encore ouverte 48h mais il apparaît déjà que ce type de test rend la campagne plus attractive. Il faut dire qu'il suffit de cracher dans un tube et les résultats tombent 15 minutes après. C'est beaucoup moins désagréable que le test nasopharyngé et plus rapide que le test PCR. Mais la technique est encore à l'état d'expérimentation.

Avec notre envoyée spéciale à Saint-Étienne, Marie Casadebaig

Deux fois par jour, les prélèvements testés dans les centres de dépistage arrivent ici, dans ce laboratoire du CHU Nord de Saint Etienne. « Voilà. Donc on reçoit une sorte de petit sachet dans lequel on a, vous voyez, un échantillon de salive », explique le professeur Prozzetto qui dirige les travaux de recherches sur le test salivaire antigénique. Rapide, indolore et peu coûteux, il pourrait révolutionner les campagnes de dépistage. Faut-il encore connaître sa réelle efficacité.

« Vous voyez, ça c'est tous les tubes qui sont préparés pour pré-traiter les échantillons. C'est une solution qui a la propriété de lui faire cracher tout le matériel génétique », poursuit le professeur.

Ainsi traités, les échantillons sont envoyés dans trois grands centres d’analyses pour une autre série de tests, cette fois RT-PCR. C’est la technique de référence pour la détection du Covid-19, mais elle est coûteuse et donne des résultats sous 24h.

L’objectif c’est donc de comparer les conclusions des deux types de tests et de répondre à cette question : « Est-ce qu'on pourrait envisager une solution un peu dégradée avec un test antigénique sans doute moins sensible mais plus rapide permettant de dépister au moins les très forts positifs et isoler les patients les plus à risque ? »

Les premières données des travaux du professeur Prozzetto et de son équipe devraient être connues d’ici une quinzaine de jours.

À lire aussi : Les tests salivaires, nouvelle arme contre le Covid-19