Publicité

La France a prévu 30 millions d'euros pour l'UNRWA en 2024

La France annonce une aide de 30 millions d'euros à l'agence onusienne pour les réfugiés palestiniens. Depuis les accusations d’Israël sur 12 employés qui auraient participé aux attaques du 7 octobre, l'UNRWA était au bord du gouffre financier.

Ces dernières semaines, la Suède, le Canada et la Finlande ont repris leurs versements à l'UNRWA, après plusieurs mois de suspension. La France, elle, n'avait pas formellement suspendu son aide suite aux accusations israéliennes mais aucun versement n'était toutefois prévu début 2024, selon Paris. L'UNRWA est en charge de la santé, l'éducation et d'autres services dans les camps de réfugiés, en territoires palestiniens, au Liban, en Jordanie et en Syrie.

Une quinzaine de pays avaient suspendu leur contribution à l’UNRWA car elle est au centre d'une controverse depuis qu'Israël a accusé 12 de 30.000 employés d'implication dans l'attaque du 7 octobre menée par le groupe islamiste palestinien Hamas qui a entraîné la mort de 1.160 personnes en Israël, majoritairement des civils, selon un décompte de l'AFP.


Lire la suite sur RFI