France-Pologne: le pénalty de Lewandowski était-il valable?

Un dernier match frustrant à souhait pour les Bleus contre la Pologne (1-1). En plus des ratés offensifs et des nombresuses parades de Lukasz Skorupski, l'équipe de France n'a pas eu de chance sur l'égalisation polonaise grâce à un pénalty de Robert Lewandowski. Ou plutôt les deux pénaltys du buteur du Barça face à Mike Maignan.

>> Revivez France-Pologne (1-1)

Sur son premier essai, Robert Lewandowski a buté sur le gardien des Bleus. Parti du bon côté, "Magic Mike" a pourtant été sanctionné pour être parti un poil trop tôt sur la tentative de l'attaquant.

Une faute de pied provoquée par la course d'élan si particulière du Polonais et marquée par deux temps d'arrêt. Sur sa seconde tentative, toujours avec cette course, Robert Lewandowski a cette fois trompé le portier des Bleus pour égaliser.

Pourquoi le penalty était bien valable

Un geste toutefois parfaitement valable selon le règlement de l'IFAB sur ce fait de jeu puisque contrairement à l'idée reçue, il est autorisé de marquer une pause pendant la course d'élan.

"Le jeu devra être interrompu et devra reprendre par un coup franc indirect (...) si le tireur fait semblant de frapper le ballon après avoir terminé sa course (marquer un temps d’arrêt dans sa course est autorisé), auquel cas l’arbitre avertira le tireur", prévoit ainsi l'article 14 alinéa 2 des lois du football. En clair, tant que l'attaquant ne fait pas une feinte de tir, il peut courir comme il le souhaite.

Une égalisation de Robert Lewandowski qui condamne donc l'équipe de France à la deuxième place du groupe D. Qualifiés pour les huitièmes de finale de l'Euro, les Bleus basculent dans la partie de tableau la plus relevée avec notamment l'Espagne, l'Allemagne et le Portugal.

Article original publié sur RMC Sport