France: polémique autour d'un dîner entre Édouard Philippe et Marine Le Pen organisé par une figure macroniste

Plusieurs représentants du camp présidentiel ont regretté mercredi 10 juillet que l'ex-Premier ministre Édouard Philippe et la figure de l'extrême droite Marine Le Pen aient dîné ensemble. Cette rencontre, comme d'autres entre membres de la macronie et du Rassemblement national (RN), ont été organisées au domicile de l'ex-député et ancien conseiller d'Emmanuel Macron Thierry Solère, avait révélé le journal Libération. À trois ans de la présidentielle de 2027, cette rencontre avec la cheffe du RN est un « mauvais signal ».

De figures de l'extrême droite française qui dînent avec un ministre en fonction et un ancien Premier ministre d'Emmanuel Macron : quoi de plus normal, se défend en substance l'ex-chef de gouvernement Édouard Philippe sur la chaîne de télévision française TF1. « Oui, c'est vrai. Nous avons dîné, parce qu'on se connaît peu, on a dîné, on a constaté à l'occasion du dîner qui était un dîner cordial que nous avions des désaccords très profonds sur de très nombreux sujets », a indiqué le président du parti Horizons, membre de la majorité sortante.

Cette position a été nuancée pour l’ancien Premier ministre et chef de file d'Horizons, qui se dit depuis plusieurs années hostile à toute posture « morale » vis-à-vis du parti d'extrême droite : « Marine Le Pen fait plus de 40 % [au second tour, NDLR] à l'élection présidentielle de 2022. Ça ne me dérange pas de dîner avec elle. »


Lire la suite sur RFI